Le descriptif des formations

Formation de base : Vous avez dit « Alzheimer » ? Comprendre et accompagner les personnes âgées ayant des difficultés cognitives

Objectifs

Comprendre pour agir : cette formation concrétise cette devise. Pour accompagner les personnes au vieillissement cognitif difficile, ce qu’on appelle en général « maladie d’Alzheimer », nous pensons qu’il est nécessaire de comprendre les difficultés qu’elle implique, et ses impacts sur le fonctionnement de la personne concernée. Ce sont les objectifs de cette formation, avec un accent particulier sur le vécu des personnes qui en souffrent et de leurs proches.

Contenu

  • Introduction : qu’évoque ce thème pour les participants ?
  • Comprendre ce qu’on appelle « maladie d’Alzheimer » et les débats actuels : maladie ?                            vieillissement cérébral plus compliqué ? Conséquences des différentes visions sur la manière dont              j’accompagne les personnes concernées;
  • Comprendre le fonctionnement de la personne concernée : impact des lésions cérébrales sur les systèmes de mémoire, la communication (compréhension et langage), la reconnaissance et l’usage des objets, l’orientation dans le temps et dans l’espace, etc. -> capacités préservées et mises en difficultés
  • Illustrations et mises en pratiques sur base de situations vécues et de personnes rencontrées ;
  • Pistes d’action pour accompagner dans le respect en me basant sur les capacités préservées.

Training jour 1 – Vous avez dit « agressivité » ? Les comportements troublants : causes et piste d’action

Objectifs

Au quotidien, les professionnels qui accompagnent les personnes âgées à domicile ou en institution, sont souvent confrontés à des comportements, propos ou réactions qu’ils ne comprennent pas, dont ils ne parviennent pas à saisir l’origine, qui les troublent ou les mettent mal à l’aise. Ils peuvent se sentir agressés, frustrés voire incompétents face à ces comportements et réagir de manière maladroite. Ce qui bien souvent ne fait qu’aggraver la situation et nuit à la relation avec la personne âgée concernée.

 

Cette formation a pour objectif de mettre en évidence une diversité de causes de ces comportements troublants bien au-delà du diagnostic de maladie d’Alzheimer. Elle outille les professionnels pour agir et communiquer autrement ; plus loin encore, elle leur donne du pouvoir pour agir en prévention des moments difficiles.

 

Contenu

  • Introduction : qu’évoque ce thème pour les participants ?
  • Elargir notre vision des causes des comportements vécus difficilement par les proches et les professionnels ;
  • Comprendre l’influence des contextes sociétaux et des lésions cérébrales ;
  • Découvrir une multitude de facteurs d’influence; les investiguer, les comprendre et essayer de les ressentir ;
  • Donner du sens à ces facteurs de cause départ de situations vécues comme problématiques dans l’équipe ;
  • Communiquer et accompagner dans le respect des souhaits des personnes concernées

 

Training jour 2 Accompagner au quotidien les personnes âgées au vieillissement cognitif difficile

Objectifs

La maison de repos est un lieu paradoxal où se mêlent, au quotidien, le fonctionnement des professionnels et la vie privée des résidents, 24h/24. 24h, c’est de nombreuses rencontres, de nombreux échanges mais aussi, pour les résidents, de multiples intrusions dans l’intimité. Ces dernières seront sans doute encore vécues plus difficilement par un résident présentant des difficultés cognitives. Comment dès lors, tout au long de notre accompagnement, soutenir les droits des résidents à la vie privée, à l’intimité, à la participation, à la dignité, etc. que ce soit lors des soins d’hygiène, des repas, des mises au lit, aux toilettes, etc…

Comment garder le contact et faire du résident présentant des difficultés cognitives un réel partenaire au quotidien ?

 

Contenu

  • Introduction : qu’évoque ce thème pour les participants ?
  • En résumé : comprendre le vieillissement cognitif difficile
  • L’impact de l’organisation et de la communication sur les personnes au vieillissement cognitif                    difficile
  • Questionnons nos pratiques au quotidien : l’organisation des toilettes, des repas et des mises aux              toilettes : comment soutenir les capacités, l’autonomie et l’intimité et respecter le rythme des                  résidents dans un cadre collectif ? Exercices et partage.
  • Pistes d’action personnelles et organisationnelles pour allier qualité de vie et collectivité.

 

Training – jour 3 Accompagner des personnes au vieillissement cognitif difficile : quel impact sur les soignants et les proches ?

Objectifs

Le vieillissement cognitif difficile nous confronte tous, professionnels et proches, aux visions et aux idéaux que nous projetons sur notre propre vieillesse, notre fonctionnement familial, la place et le rôle de chacun au sein de sa famille, ou encore ce que serait être un bon soignant.

Cette troisième journée va s’intéresser au retentissement plus large de ces difficultés sur les proches, sur les soignants individuellement et sur les équipes. En effet, pour accompagner adéquatement une personne au vieillissement cognitif difficile ainsi que ses proches, il est important de prendre conscience de ce qui se joue. Différentes notions seront au cœur de cette journée à dimension plus psychologique, comme l’écoute, la compréhension, l’empathie, le deuil.

 

Contenu

  • Comprendre comment les proches vivent le vieillissement cognitif difficile de leur parent, quels                  retentissements et conséquences sur le fonctionnement et les rôles familiaux ; leur vécu de                      l’entrée en maison de repos et la séparation qu’elle impose, la crise et les réorganisations, les                    temps d’avant, pendant et après.
  • Soutenir : les changements et les deuils sans se focaliser sur le diagnostic, en donnant, au                        quotidien et dans les décisions à prendre, une place aux familles dans l’institution.
  • Comprendre la confrontation à l’idéal du soignant et le deuil de l’aide « idéale »
  • Réfléchir aux représentations des soignants sur la vieillesse et sur le vieillissement cognitif                        difficile, les questions que cela pose et l’impact que cela peut avoir sur les pratiques
  • Prendre du recul sur cet idéal en :
  • Accompagnant plutôt qu’en prenant en charge
  • Créant un projet d’accompagnement en équipe interdisciplinaire, projet en constante                 évolution et évaluation.

 

 

 

 

Formation FEBIDescriptif des formationsAgendas et modalités d’inscription – 

Articles récents

Archives

Articles classés par catégorie

Thématique des Formations