Repenser l’accompagnement des personnes âgées ( suite )

 

Infor Homes Bruxelles vient de présenter son mémorandum : 

 

« L’accompagnement de l’adulte âgé en Région Bruxelloise : des constats de terrain vers une interpellation politique et citoyenne » .

 

Dans la continuité de notre appel aux ministres,(17/12/2019) l’asbl déplore une vision encore trop simpliste du vieillissement et l’opposition infructueuse entre domicile et institution alors que la réalité est bien plus nuancée.

 

Elle relaie les nombreuses difficultés vécues par le terrain, les injonctions parfois paradoxales et la diminution de la qualité qui s’en suit, pour tous !

Professionnels, proches, résidents, tous souffrent de cette réalité. En parallèle, le mémorandum pointe les réflexions en cours, les quelques projets innovants encore trop peu diffusés, trop peu soutenus. Il souligne -entre autre-  le besoin de penser quartier, création de lien, évolutivité des réponses ; le besoin de formation, de soutien, de cadre.

Le rapport transmet un regard bienveillant et respectueux de l’adulte âgé, empreint de dignité, d’autonomie et de recul éthique. Comme et avec Le Bien Vieillir, il demande des politiques et des pratiques où l’aîné n’est plus bénéficiaire, mais acteur partenaire, se réappropriant sa vie et les décisions cruciales qui souvent lui échappent. (  Relire l’article du 17/12/2019 “Repenser l’accompagnement des personnes âgées”

 

Bonne lecture.