Un nouveau module de formation pour un nouveau descriptif de fonction !

 

Après 10 ans, il était temps, et un gros travail de l’AVIQ, des référents pour la démence en place et d’autres professionnels de terrain a permis de simplifier les missions des référents en les orientant dans 4 axes : environnement, membres du personnel, résidents présentant des troubles cognitifs et familles.

 

Les centres de formation ont ensuite pris le relais pour concocter, toujours avec l’AVIQ, le module de formation qui permettrait d’acquérir les nouvelles compétences attendues. Et voilà ce que le Bien Vieillir vous propose dorénavant…

 

 

Le nouveau module doit comporter au moins 70 heures réparties dans 5 matières ( AM du 18/11/21 pdf ) :

A)   La gestion de projets ;

B)   La connaissance des troubles cognitifs/démence ;

C)   La communication appliquée à la prise en charge d’une personne présentant des troubles cognitifs ;

D)   L’accompagnement des résidents ;

E)   La transmission des savoirs et la formation.

 

Au Bien Vieillir, la formation se répartit sur 12 jours et compte exactement 78 heures 30. Nous avons imbriqué ces matières les unes dans les autres pour former un tout cohérent, dans la continuité, avec une logique éprouvée et sans cesse améliorée au cours des précédents modules. Elles ne sont donc pas présentées par module. Une immersion, deux travaux et un examen de connaissance et de mise en situation concluent le module qui devient certificatif.

Le plan d’action devient central et par conséquent, la formation à la gestion de projet et aux compétences de transmission et d’accompagnement prend plus de place. Dès son entrée en fonction, le référent pour la démence doit être capable de réaliser une analyse des besoins, de proposer un plan d’action, d’en assurer son exécution et de l’évaluer. Il doit savoir collaborer et motiver.  Les connaissances acquises dans les autres modules lui permettent de proposer des actions réalistes, efficaces, pertinentes et surtout porteuses de mieux-être et respectueuses de tous. Nous continuons donc à ancrer notre module dans notre vision psycho-sociale et résolument humaniste des troubles cognitifs. Dans notre projet, l’accompagnement des personnes en difficultés cognitives prend une grande place. Un important travail sur les représentations tant sociétales que personnelles est proposé et ancre le module, sachant que la manière dont nous nous représentons la vieillesse influe sur la manière dont nous l’abordons et l’accompagnons.

 

Envie de vous embarquer dans cette aventure ? D’ouvrir de nouveaux horizons à vos pensées … ou de conforter celles que vous nourrissez déjà ? Prêts à vous investir personnellement dans une formation qui ne vous laissera pas indifférents ? Prenez connaissance de notre Programme : ( lire le pdf)  et des conditions de certification ( lire le pdf ) et inscrivez-vous via ce formulaire (pdf à nous renvoyer ), à nous renvoyer sur lebienvieillir@skynet.be.

Nous vous attendons !

 

La formation démarre le 11 février pour se terminer le 10 juin.

Elle se déroule à Namur et coute 900 euros par participant.

 

Vous voulez en savoir encore plus ? 

Lisez l’arrêté du gouvernement wallon du 16 septembre 2021( lire le pdf ) Il oriente les missions du référent autour de quatre axes et précise son rôle de coordination sur base du plan d’action, qui devient sa feuille de route. Ce plan d’action définit les objectifs, les traduit en actions, indique les professionnels qui participent à l’exécution de chaque action, veille à l’exécution des actions et les évalue. Il est validé par le directeur et intégré au projet de vie de l’établissement.

 

 

Au plaisir de vous revoir !

Toute l’équipe du Bien Vieillir