Que peut faire un CPAS pour les aînés de son territoire ?

Beaucoup de choses, et c’est ce que Valentine et Caroline ont expliqué hier soir au Conseil de l’Action Sociale de Profondeville en présentant à ses membres les conclusions ( lire le document ) de leur rapport de recherche « Que peut faire le CPAS de Profondeville pour les ainés » ( lire le rapport ), fruit d’un long travail de rencontre avec les ainés, les professionnels et l’associatif du secteur.

 

Les nouveautés 2020

Le catalogue 2020 est déjà prêt et 45 formations vous y attendent.

 

Les nouveautés ?

 

Deux formations en soins palliatifs avec notre nouvelle collaboratrice Martine Cloet, infirmière,  et une formation « communiquer avec les personnes en difficultés cognitives » remaniée. Elle se base sur la brochure que nous venons de terminer « communiquer avec des personnes au vieillissement cognitif difficile : restons en liens » 

 

 Une deuxième formatrice rejoint l’équipe : Caroline Swalens, neuropsychologue fraichement diplômée comme référente pour la démence au Bien Vieillir 

 

 

Lors de diverses rencontres avec des aînés dans le cadre d’une tournée des repas à La Bruyère, le Président du CPAS, Monsieur Toussaint, a récolté une série de souhaits, de besoins, et d’expressions allant dans le sens d’une grande solitude ressentie par certains.

 

Mr Toussaint a, entre autres, rencontré une dame qui lui raconte avoir demandé à un voisin de l’appeler tous les matins, juste pour s’assurer qu’elle était toujours en vie et une autre qui lui tient la main en lui exprimant « Je me sens tellement seule ».

« A la rencontre des besoins des aînés de La Bruyère » Recherche qualitative Collaboration entre le CPAS de La Bruyère et l’asbl Le Bien Vieillir