UPDATE : Inscriptions clôturées – module complet – prochain module septembre 2023

Le Bien Vieillir vous propose son traditionnel certificat initial depuis 2011, chaque année réadapté pour coller à vos besoins et aux évaluations que nous en faisons.

Depuis 2022, nous proposons aux référents déjà formés un panel de formations continues pour vous permettre de mener votre fonction avec professionnalisme et dans le respect des exigences légales. Cette année, nous vous proposons trois thèmes de formation continue. Vous ne trouvez pas le thème qui vous manque ? Contactez nous et nous pourrions créer cette formation !

 

Observer, dépister, évaluer les capacités préservées des résidents présentant des troubles cognitifs et les transformer en un véritable guide d’accompagnement - Février 2023

Projet de vie individualisé, capacités préservées, objectifs individualisés, dépistage, travail d’équipe, outil pratique, ….

Depuis peu (AVIQ – AGW 16 sep 21 – 9.3.16.3.6.) « Tout référent pour la démence est tenu de participer à des formations continues, de deux jours au moins par an, en lien avec ses missions ». Au Bien Vieillir, nous avons choisi de vous proposer des contenus spécifiques, exclusifs à votre fonction, ancrés dans vos besoins, vos obligations et votre quotidien ; et vous permettant d’exercer votre fonction et vos missions en lien et en collaboration avec les résidents, les familles et les collègues.

Nous avons choisi des thèmes qui répondent à vos besoins du moment, à vos interrogations, et permettent aux personnes formées avant 2022 de se remettre à jour sur les nouvelles matières. Nos formations sont conçues pour vous informer et vous aider à concrétiser vos obligations sur le terrain. Elles sont aussi l’occasion pour vous de rencontrer d’autres référents et de partager ensemble vos réalités.

On vous attend !

En pratique :

 

Public : professionnels disposant du titre de personne de référence pour la démence, en activité ou pas.

Lieu : Namur, salle de formation du Bien Vieillir, rue Pépin 29

Date :  Le 16 février 2023 

Horaire : 9h30 à 17h

Cout : 110 euros, repas inclus.

 « formations agréées par l’AVIQ »

« Observer, dépister, évaluer les capacités préservées des résidents présentant des troubles cognitifs et les transformer en un véritable guide d’accompagnement »

Projet de vie individualisé, capacités préservées, objectifs individualisés, dépistage, travail d’équipe, outil pratique, ….

Cette formation répond tout particulièrement au besoin des équipes et des référents démence en particulier, de coconstruire un projet de vie individualisé concernant les résidents présentant des difficultés cognitives. Ce PVI s’ancre dans les capacités préservées du résident, est réalisé au cours du 1ier mois qui suit son entrée dans la résidence, et implique toute l’équipe pluridisciplinaire. Source précieuse d’informations, il permet de décliner des objectifs individualisés pour chaque résident concerné. Comment dépister les capacités préservées des résidents ? Qui fait quoi dans l’équipe à ce sujet ? Comment les traduire en un outil opérationnalisable, vraiment utile aux résidents et accessibles à tous les professionnels concernés ? Comment embarquer les familles dans ce recueil ? Cette formation a pour ambition de répondre à ces différentes questions et bien d’autres encore !

Contenu

    • Ancrage sociétal : rappels sur la vision du vieillissement cognitif difficile, des « démences », le dogme médical et le focus quasi exclusif sur les déficits, les conséquences sur les pratiques –
    • Développement d’un autre regard, ancré dans les ressources et tenant compte des difficultés présentes –
    • Recueil des capacités / talents : parcours des moyens et outils à disposition, des professionnels impliqués, des compétences nécessaires à ce recueil –
    • Transformer cette mine d’informations en projet de vie individualisé –
    • Les attitudes de soutien aux capacités : s’adapter, proposer, montrer, imiter, amorcer, mettre à disposition, recommencer, évaluer, etc. –
    • Le travail en équipe autour des capacités préservées : leviers et freins, les lieux de partage d’informations, la traduction du recueil de capacités en missions pour chaque fonction, l’évaluation partagée, etc.

Formatrice

Caroline Swalens est neuro-psychologue et personne de référence pour la démence, expérimentée dans l’accompagnement de personnes en difficultés cognitives, dans la détection de leurs capacités et ressources et dans la concrétisation de celles-ci en un véritable projet de vie. Valentine Charlot est neuro-psychologue spécialisée en vieillissement, auteure du livre « Vivre avec Alzheimer, comprendre la maladie au quotidien » paru aux Editions Mardaga en 2013 et réédité en 2021. Toutes deux pratiquent l’observation en immersion au sein de MRS pour formuler avec les équipes concernées des recommandations et pistes de travail qui concrétisent un accompagnement bienveillant et stimulant, ancré dans les capacités et envie des résidents présentant des difficultés cognitives.

Certificat pour les personnes de référence pour la démence (formation de base). Nouvelle session en janvier 2023

Le certificat des personnes de référence pour la démence ( Nouvelle session en janvier 2023 )

 Le Bien Vieillir organise le certificat de « personne de référence pour la démence » depuis 2011. Revu en 2021 (lien vers l’AGW 16/09/21), il s’articule autour des 4 axes de travail du référent pour la démence : environnement, membres du personnel, résidents présentant des troubles cognitifs et familles. Il respecte les matières et le nombre d’heures prescrits dans l’AM du 18/11/21 (gestion de projets ; connaissance des troubles cognitifs/démence ; communication appliquée à la prise en charge d’une personne présentant des troubles cognitifs ; accompagnement des résidents ; transmission des savoirs et la formation).

Nous avons imbriqué ces matières les unes dans les autres pour former un tout cohérent, dans la continuité, avec une logique éprouvée et sans cesse améliorée au cours des précédents modules. Elles ne sont donc pas présentées par module.

Le plan d’action devient central et par conséquent, la formation à la gestion de projet et aux compétences de transmission et d’accompagnement prend plus de place. Dès son entrée en fonction, le référent pour la démence doit être capable de réaliser une analyse des besoins, de proposer un plan d’action, d’en assurer son exécution et de l’évaluer. Il doit savoir collaborer et motiver.  Les connaissances acquises dans les autres modules lui permettent de proposer des actions réalistes, efficaces, pertinentes et surtout porteuses de mieux-être et respectueuses de tous. Nous continuons donc à ancrer notre module dans notre vision bio-psycho-sociale et résolument humaniste des troubles cognitifs. Dans notre projet, l’accompagnement des personnes en difficultés cognitives prend une grande place. Un important travail sur les représentations tant sociétales que personnelles est proposé et ancre le module, sachant que la manière dont nous nous représentons la vieillesse influe sur la manière dont nous l’abordons et l’accompagnons.

Une immersion, deux travaux et un examen de connaissance et de mise en situation concluent le module qui devient certificatif.

Un module de 12 jours (78 heures), à Namur, pour 15 à 20 participants, au prix de 900 euros, organisé deux fois par an (printemps et automne).

Un module de formation actualisé pour répondre aux nouvelles normes, toujours ancré dans notre éthique et nos valeurs, encore plus concret pour outiller les participants. Projet de vie individualisé, recueil des capacités, plan d’action, indicateurs, animation de réunion, DECODE, vous serez prêts pour démarrer !

Les nouveaux diplômés témoignent :

 

Nos atouts : un groupe de 15 à personnes pour privilégier les interactions, un programme très complet, des témoignages de professionnels, des confrontations de points de vue, des formateurs de terrain, professionnels et impliqués à divers titres dans l’accompagnement des personnes âgées, des modèles théoriques et des applications concrètes, des études de cas, un programme continu construit pour éviter les redondances, mais surtout des valeurs qui sous-tendent notre réflexion. De la rigueur, mais avec sympathie et chaleur !

Intéressés par notre module ?

Nouvelle session en janvier 2023

Le programme de 12 dates est consultable ici (Programme au format pdf)  et aura lieu dans la salle de formation du Bien Vieillir.

« Reconnaissance dans le cadre de la réglementation du congé éducation payé »

Les inscriptions sont ouvertes : Contactez-nous !

Au plaisir de vous compter parmi nous !

Le Bien Vieillir vous propose aussi des formations continues spécifiques pour les référents déjà formés ( en savoir + )

 

La formation continue à destination des personnes de références pour la démence ( PROGRAMME 2023)

La formation continue à destination des personnes de références pour la démence

Programme daté pour le semestre 1

«Tout référent pour la démence est tenu de participer à des formations continues, de deux jours au moins par an, en lien avec ses missions ». (AGW 16 sep 21 - 9.3.16.3.6.)

Au Bien Vieillir, nous avons choisi de vous proposer des contenus spécifiques, exclusifs à votre fonction, ancrés dans vos besoins, vos obligations et votre quotidien ; et vous permettant d’exercer votre fonction et vos missions en lien et en collaboration avec les résidents, les familles et les collègues.

Nous avons choisi des thèmes qui répondent à vos besoins du moment, à vos interrogations, et permettent aux personnes formées avant 2022 de se remettre à jour sur les nouvelles matières. Nos formations sont conçues pour vous informer et vous aider à concrétiser vos obligations sur le terrain. Elles sont aussi l’occasion pour vous de rencontrer d’autres référents et de partager ensemble vos réalités. Toutes les formations que nous proposons dans cette section sont agréées par l’AVIQ.

Et sur votre site ?

Si vous le jugez pertinent et avez suffisamment de professionnels à former, ces formations peuvent aussi être délivrées sur votre site au tarif habituel des formations sur site.

Et le semestre 2 ?

Ces mêmes formations vous seront à nouveau proposées entre septembre et décembre 2023 selon un calendrier à déterminer.

En pratique :

Public : professionnels disposant du titre de personne de référence pour la démence, en activité ou pas.

Lieu : Namur, salle de formation du Bien Vieillir, rue Pépin 29.

Horaire : 9h30 à 17h

Tarif : 120 euros pour les formations en une journée et 220 euros pour la formation en deux journées, syllabus, collation et repas de midi inclus.

La formation respectera les normes sanitaires en vigueur au moment de sa tenue.

Observer, dépister, évaluer les capacités des résidents présentant des troubles cognitifs et les transformer en un véritable guide d’accompagnement

 

Cette formation répond tout particulièrement au besoin des équipes et des référents démence en particulier, de coconstruire un projet de vie individualisé concernant les résidents présentant des difficultés cognitives. Ce PVI s’ancre dans les capacités préservées du résident, est réalisé au cours du 1ier mois qui suit son entrée dans la résidence, et implique toute l’équipe pluridisciplinaire. Source précieuse d’informations, il permet de décliner des objectifs individualisés pour chaque résident concerné.

Comment dépister les capacités préservées des résidents ? Qui fait quoi dans l’équipe à ce sujet ? Comment les traduire en un outil opérationnalisable, vraiment utile aux résidents et accessibles à tous les professionnels concernés ? Comment embarquer les familles dans ce recueil ? Cette formation a pour ambition de répondre à ces différentes questions et bien d’autres encore !

Contenu

    • Ancrage sociétal : rappels sur la vision du vieillissement cognitif difficile, des « démences », le dogme médical et le focus quasi exclusif sur les déficits, les conséquences sur les pratiques
    • Développement d’un autre regard, ancré dans les ressources et tenant compte des difficultés présentes
    • Recueil des capacités / talents : parcours des moyens et outils à disposition, des professionnels impliqués, des compétences nécessaires à ce recueil
    • Transformer cette mine d’informations en projet de vie individualisé
    • Les attitudes de soutien aux capacités : s’adapter, proposer, montrer, imiter, amorcer, mettre à disposition, recommencer, évaluer, etc.
    • Le travail en équipe autour des capacités préservées : leviers et freins, les lieux de partage d’informations, la traduction du recueil de capacités en missions pour chaque fonction, l’évaluation partagée, etc.

Dates : au choix soit le jeudi 16 février soit le jeudi 22 juin.

Le jeudi 6 avril : journée destinée à des personnes déjà formées – journée de travail avec l’outil.

Les nouvelles missions et le plan d’action du référent

 

« Le directeur sollicite le référent pour la démence afin qu'il propose, en concertation avec l'infirmier chef et les membres du personnel, un plan d'action annuel visant à améliorer la qualité de vie des personnes présentant des troubles cognitifs. Ce plan d'action définit les objectifs, les traduit en actions, indique les professionnels qui participent à l'exécution de chaque action, veille à l'exécution des actions et les évalue. Le plan d'action est validé par le directeur et intégré au projet de vie de l'établissement. » AGW 16 sep 2021

Voici le nouveau cadre de travail des personnes de référence pour la démence … plus facile à lire et à dire qu’à faire ! Quelles sont exactement vos obligations ? Que doit contenir un plan d’action ? comment choisir les actions à mettre en place et comment réaliser ce plan ? Vous trouverez l’ensemble des réponses à ces questions essentielles dans cette formation en deux journées qui répondent aux obligations de formation continue des personnes de référence pour la démence en place et permettent à celles et ceux qui auraient suivi une formation ailleurs de faire la preuve de leur connaissance du module gestion de projet (12H) - AGW 16 sep 2021 art 9.3.16.3.5. Ces deux jours allient apports théoriques et soutien pratique à la rédaction de votre propre plan d’action. Cerise sur le gâteau, en fin de module, vous aurez rédigé votre plan d’action !

Contenu

    • Référent pour la démence : rôles et missions selon l’AGW du 16/09/21 ;
    • La qualité de vie des personnes présentant des troubles cognitifs : de quoi parle-t-on ? Comment l’objectiver, la mesurer ?
    • Un plan d’action du référent : pourquoi ? pour quoi ? pour qui ? comment ?
    • La logique de gestion de projet et de plan d’action
    • La thématique de travail – présentation et usage d’outils classiques de choix et de priorisation - savoir faire les liens et soutenir le projet de vie de l’institution
    • Les objectifs : apprendre à définir des objectifs et à les rédiger, définir une situation ambitionnée, savoir relier les objectifs aux thèmes de travail du référent;
    • Les projets : les choisir et les prioriser - présentation d’outils ; les rédiger ; les évaluer : choix des indicateurs – objectifs à atteindre ;
    • Les actions : décliner ses projets en actions concrètes : qui, quoi, quand, pour quand, combien, risques ;
    • L’évaluation : comment savoir que mes objectifs sont atteints ? Création d’indicateurs de suivi pour monitorer les projets

Dates : les mardis 14/3 et 28/3 (formation en 2 journées)

Histoire et récit de vie

 

Pour mieux accompagner les résidents, particulièrement celles et ceux souffrant de difficultés cognitives, les connaitre est une base. Réaliser avec eux leur histoire de vie peut en constituer une aide substantielle. Ce moment de partage et de complicité crée aussi des liens importants entre les professionnels et les résidents, mais permet aussi une autre relation au sein des équipes. De plus, l’AVIQ impose maintenant aux référents pour la démence de réaliser les projets de vie individualisés et de les ancrer entre autre dans les histoires de vie. Ces dernières prennent donc plus de poids.

Comment aller à la rencontre du résident pour mieux le connaitre et faire de la récolte de son histoire de vie un moment de plaisir? Comment utiliser ces connaissances pour améliorer son accompagnement?

Nous vous proposons de vous immerger dans le récit de vie pour vivre la magie de l’écriture à deux voix qui permet au résident de redevenir sujet et au soignant de prendre soin autrement. Vous apprendrez à révéler le résident bien au-delà de sa pathologie, dans un moment de complicité et de cocréation.

La méthodologie comprend une partie théorique et une partie interactive et implicante.

·      La théorie abordera :

o   Les outils et les techniques de prise de notes pour recueillir le plus possible tout en restant en lien

o   La place des silences et les pépites qu’ils peuvent offrir

o   Les questions, reformulations qui permettent de relancer le sujet

o   Les outils et les techniques d’écriture pour rendre le récit le plus fidèle possible au résident-auteur et le plus touchant possible pour les soignants-lecteurs ou proches.

·      La pratique se déroulera comme suit :

o   Une mise en situation à deux où chacun sera à son tour amené à jouer  le raconteur,  le recueilleur de mots et lecteur à voix haute.

o   Partage d’expériences à deux en tant que raconteur durant le recueil de mots et durant  l’écoute du rendu par le lecteur.

o   Partage d’expériences à deux en tant que recueilleur sur l’utilisation des outils vus ensemble, les  difficultés rencontrées…

o   Retour en plus grand groupe sur ce qui a été aidant et facilitant pour nourrir sa boîte à outils de recueilleurs de mots

 

Date : le lundi 24/4

Convaincre ses collègues

 

En tant que référent pour la démence, comment être agent de changement au sein de mon institution ?

Quelles sont les étapes par lesquelles on passe avant un changement de comportement ? Quelles sont les différentes réactions face au changement ? Qu’est-ce qui facilite ou freine le changement ? En tant que référent, qu’est-ce que je peux faire pour favoriser le changement et qu’est-ce qui est hors de mon contrôle ?

Cette journée sera l’occasion d’échanger sur les difficultés rencontrées par les référents mais aussi de repérer les avancées observées dans les différentes institutions et les ingrédients qui y ont contribué.

Objectifs :

Au terme de cette journée, les participants auront :

    • intégré la dynamique et les ingrédients qui favorisent le changement,
    • identifié les prochains pas pour favoriser le changement dans leur fonction de référent,
    • été nourris par la partage des expériences des autres référents.

Contenu :

    • Etapes préalables au changement (courbe du changement Kubler)
    • Différents comportements face au changement
    • L’équation du changement ou quels sont les ingrédients qui favorise ou freine un changement de comportement (Equation du changement – Kostner)

Date : le mardi 16 mai

 

Adapter l’alimentation pour les personnes en difficultés cognitives

 

De la réflexion sur les menus à la participation concrète à sa réalisation, comment inclure le résident avec des troubles cognitifs pour préserver son indépendance et son autonomie ? Comment allier dignité, sécurité et plaisir au moment du repas ?

Face aux difficultés rencontrées en institutions (et à domicile) dans l’accompagnement des repas, les équipes et les familles sont souvent démunies et dans l’incompréhension ou l’interprétation erronée du rapport à l’alimentation. Que faire quand une personne ne mange plus ? Que faire quand une personne perd du poids ? Comment susciter l’envie de manger et de boire chez des personnes déjà fragilisées ? Comment accueillir ces refus en tant que soignant/accompagnant ?

Objectifs :

Au terme de le formation les participants seront capables :

    • de contextualiser les problèmes de la personne âgée ayant des troubles cognitifs par rapport aux repas (capacités de la personne, habitudes de vie, goûts, environnement, besoins nutritionnels)
    • de trouver des solutions adaptées, créatives et réalistes pour maintenir l’envie et le plaisir de manger
    • d’accompagner les équipes et les familles face aux difficultés concernant le besoin de manger
    • de mener une réflexion éthique face aux refus alimentaires

 

Contenu :

Notions théoriques autour de l'oralité, de la mastication, de la déglutition, de l’olfaction, des capacités sensorielles et motrices

Les différentes phases de changement de texture et leur usage

Evaluation des besoins nutritionnels, MNA, suivi de poids.

Partage de pratiques sur l’amélioration de l’alimentation des personnes âgées au vieillissement cognitif difficile.

Méthode :

Pédagogie active et participative : Etude de cas, travail en groupe

Date : le jeudi 8 juin


 

Plus d’infos ? Intéressé ? Des questions ? Vous inscrire ? Adressez-nous un mail à l'adresse: lebienvieillir@skynet.be